Timing of Open Reduction and Internal Fixation ofAnkle Fractures.

Tantigate D(1)(2), Ho G(1)(2), Kirschenbaum J(1)(2),Bäcker H(1)(2), Asherman B(1)(2), Freibott C(1)(2), Greisberg JK(1)(2),Vosseller JT(1)(2).

Foot Ankle Spec. 14 novembre 2018

HISTORIQUE: Les fractures instables de la cheville sont traitées avec grâce à l' »open reduction internal fixation » (ORIF) pour prévenir l’arthrite post-traumatique. En règle générale, l’ORIF est effectuée en chirurgie ambulatoire plusieurs jours à quelques semaines après la blessure. Les données manquent pour connaître l’effet que ce delai peut avoir sur le résultat fonctionnel. Cette étude visait à évaluer l’effet de la synchronisation du facteur ORIF de la cheville sur les complications de la plaie et les résultats fonctionnels.

MÉTHODES: Un examen rétrospectif de 121 patients ayant subi une ORIF de la cheville a été effectué. Au total, 58 patients ont eu un suivi d’au moins 24 mois. Un délai entre la blessure et l’intervention supérieure à 14 jours a été défini comme un « retard ». Les variables démographiques, les caractéristiques des blessures, la durée de la chirurgie et le séjour postopératoire ont été documentés. Une comparaison des variables démographiques, des complications et des résultats fonctionnels a été réalisée, avec le score de résultat pour le pied et la cheville (FAOS).

RÉSULTATS: 118 patients ont été inclus. La durée entre la blessure et la chirurgie était de 6 jours dans le groupe « précoce » et de 19 jours dans le groupe « retard ». Il n’y avait pas de différences significatives dans les variables démographiques, les caractéristiques des blessures et la durée de la chirurgie entre les groupes. Les complications liées à la plaie pour le groupe « précoce » et le groupe « retardé » étaient de 5% et 11,8%, la différence n’est pas statistiquement importante. Parmi les 58 patients ayant eu un suivi d’au moins 24 mois, la durée médiane de suivi était de 38 mois (extrêmes:24-76). Chaque sous-échelle de FAOS n’a démontré aucune différence significative.

 CONCLUSION: L’ORIF pour la cheville plus de 14 jours après la lésion n’a pas significativement augmenté le taux de complication, il n’a pas non plus altéré les résultats fonctionnels.

NIVEAUX DE PREUVE: Niveau III.