User Testing an Information Foraging Tool for Ambulatory Surgical Site Infection Surveillance.

Karavite DJ(1), Miller MW(1), Ramos MJ(1), Rettig SL(2), Ross RK(3), Xiao R(4), Muthu N(1)(5), Localio AR(4), Gerber JS(3)(5), Coffin SE(3)(5), Grundmeier, RW(1)(5).

Appl Clin Inform. 9 octobre 2018 (4):791-802.

CONTEXTE: La surveillance des infections du site opératoire (SSI) après ambulatoire dans le cadre de la chirurgie pédiatrique nécessite un examen manuel détaillé des dossiers pour évaluer les critères définis par le Réseau national de santé et de sécurité (NHSN).

Santé électronique

Les dossiers médicaux (DSE) imposent un processus de recherche inefficace dans car les préventionnistes doivent examiner manuellement chaque rencontre post-chirurgicale (<30 jours).

À l’aide d’un moteur de recherche textuel, un système d’information a été mis au point (le SSI Workbench) pour présenter visuellement ce qui était issus des rencontres comme les termes liées à un site opératoire.

OBJECTIF: Cet article compare le SSI Workbench et le DSE sur quatre dimensions: (1)efficacité, (2) efficacité, (3) charge de travail et (4) convivialité.

MÉTHODES: Test d’utilisabilité comparatif de Workbench et de DSE. Métrique de test objectif sont le temps par cas, les rencontres examinées par cas, le temps par rencontre et la récupération des informations répondant aux définitions RNSS. Les mesures subjectives sont la charge cognitive à l’aide de la NASA (National Aeronautics and Space Administration).

Indice de charge des tâches (NASA TLX) et questionnaire sur la convivialité et l’utilité du système.

RÉSULTATS: Huit préventionnistes ont participé au test. Il n’y avait pas différence d’efficacité lorsque les sujets ont récupéré des informations dans tous les cas entre les deux systèmes, pour répondre aux critères du RNSS. Il n’y avait pas de différence dans efficacité dans le temps par cas entre le Workbench et le DSE (8,58 contre 7,39 minutes, p = 0,36). Cependant, les Workbench ont eu moins de rencontres par cas (3,0 contre 7,5, p = 0,002), on a passé plus de temps par rencontre (2,23 vs 0,92 minute, p = 0,002), la charge cognitive du Workbench était plus basse (NASA TLX, 24 vs. 33, p = 0,02) et significativement plus élevé dans les mesures de convivialité.

CONCLUSION: Comparé au DSE, le Workbench était plus utilisable, plus court et impliquait moins de charge cognitive. En termes d’efficacité globale, le Workbench n’a pas fait gagner de temps, mais a démontré une meilleure efficacité. Les résultats suggèrent que la surveillance des infections peut être mieux soutenue par des systèmes appliquant des informations informatisées.

Article complet