Surgical Treatment of Supracondylar Humeral Fractures in a Freestanding Ambulatory Surgery Center is as Safe as and Faster and More Cost-Effective Than in a Children’s Hospital.

Rider CMHong VYWestbrooks TJWang JSheffer BWKelly DMSpence DD, Flynn JMSawyer JR.

J Pediatr Orthop 16 avril 2018.

 

Malgré une augmentation de 88% du nombre de fractures pédiatriques traitées dans les centres de chirurgie ambulatoire autonome(ASC) sur une période de 10 ans, peu d’études ont comparé les résultats d’un traitement de fracture effectué dans un ASC comparé à ceux pratiqués à l’hôpital (HOSP) ou service ambulatoire hospitalier (HOPD). Le but de cette étude était de comparer les résultats cliniques et radiographiques, les durées de traitement et les coûts pour le traitement de la fracture humérale supracondylienne de type II de Gartland dans l’ASC, HOSP et HOPD.

Une étude rétrospective a identifié des patients pédiatriques présentant des fractures isolées du Gartland de type II SCH ayant bénéficié d’une réduction fermée et d’un épinglage percutané (CRPP) par des orthopédistes de janvier 2012 à septembre 2016. Sur la base de leur traitement, les patients ont été divisés en 3 groupes: HOSP, HOPD et ASC. Toutes les fractures ont été traitées avec CRPP sous guidage fluoroscopique en utilisant 2 fils de Kirschner lisses parallèles ou divergents. Des clichés radiographiques étaient réalisés avant et après CRPP et avec comme critère de jugement final : l’indice de la ligne humérale antérieure (HLI) et l’angle de Baumann.

231 enfants ont été traités dans HOSP, 35 dans HOPD, et 50 dans ASC. Les résultats radiographiques en termes d’angle de Baumann et HLI ne différaient pas significativement entre les groupes à tout moment, sauf en préopératoire lorsque l’HLI pour les patients HOSP était plus faible (P = 0,02), indiquant un déplacement légèrement supérieur aux autres groupes. Les taux de complications globales n’étaient pas significativement différents entre les groupes, ni les cas de complications individuelles. Le temps opératoire moyen était significativement plus court (P <0,0001) chez les patients ASC que chez les patients HOPD et HOSP, et les charges totales étaient significativement plus faibles (P <0,001).

Ainsi, les fractures Gartland de type II SCH peuvent être traitées en toute sécurité dans un ASC autonome avec d’excellents résultats cliniques et radiographiques équivalents à ceux obtenus dans le HOSP et le HOPD; Le traitement dans l’ASC est également plus court et plus rentable.

 

Article complet