Hospital readmission after ambulatory laparoscopic cholecystectomy: incidence and predictors.

Rosero EBJoshi GP

Surg Res. Novembre 2017

 

L’objet de cette étude est d’analyser l’incidence des ré-hospitalisations après une cholecystectomie réalisée par voie coelioscopique en ambulatoire, qui surviendrait dans les 30 jours post-opératoires.

Cette étude porte sur 230 745 interventions pratiquées dans 890 UCAs, situés dans plusieurs régions distinctes des Etats Unis, entre 2009 et 2011.
Le taux de ré-admission est de 2% et celui de transfert en post-opératoire vers une unité d’hospitalisation conventionnelle de 0,06%.

Les motifs les plus fréquents sont : complications post-opératoires, douleur, infection, nausée et vomissement.

Les facteurs de risque sont : âge, sexe masculin, absence d’assurance complémentaire, cholécystite aigüe, cholangiographie per-opératoire.

Les auteurs concluent en soulignant que

1) Le taux global de réadmission est particulièrement faible.

2)   Il est possible d’agir sur un certain nombre des causes de réadmissions (ex : nausée, vomissement), par l’intervention d’un anesthésiste ou d’un chirurgien pendant ou après l’opération initiale.

Article complet