Patient hotels and the French health
system: A new paradigm

Les hôtels patients (pouvant être nommés, selon les cas, hébergements temporaires non médicalisés, résidence hospitalière ou hôtels hospitaliers) sont des structures d’hébergement adaptées pour s’insérer dans le parcours de soins, et bénéficier à un certain nombre de patients éligibles (pour des raisons sociales : précarité, ou encore résidence éloignée du centre de santé avec consultation le lendemain…)

Ce mode d’organisation a été implanté dans un grand nombre de pays européens, depuis plus de 20 ans d’années, avec plusieurs variations entre les pays (par exemple concernant la possibilité d’y effectuer, ou non, certains soins minimaux…)

En France, néanmoins, ce dispositif n’a pas été mis en place, faute d’être intégré, au niveau global par le système de santé actuel. Plusieurs expérimentations ont tout de même pu être menées ces dernières années, la plus importante en 2017, au niveau national. Ces expériences ont montré que le développement des hôtels patients est réalisable, et surtout bénéfique, aussi bien pour les patients que pour l’équipe soignante et le système de soins en général.

Les résultats de cette expérimentation, ainsi que les dispositions légales et réglementaires initiées par le « Ségur » de la santé de 2020, pourraient encourager le développement des « hôtels patients », dans un contexte plus général où le développement de la RAC (réhabilitation après chirurgie) et de la chirurgie ambulatoire rendent ce dispositif d’autant plus pertinent.

Les avantages de ce type d’hébergement, à la fois pour les patients, les soignants, et le système de soin, est détaillé par l’article téléchargeable ci-dessous.

Anaesth Crit Care Pain Med 2021 Apr;40(2):100845.doi: 10.1016/j.accpm.2021.100845. Epub 2021 Mar 24.