Best perioperative practice in management of ambulatory patients with obstructive sleep apnea.

Nagappa M(1), Subramani Y(1), Chung F(2)(3).

Curr Opin Anaesthesiol. Décembre 2018.

OBJET DE L’EXAMEN: Le résultat péri opératoire de l’apnée obstructive du sommeil (SAOS) pour les patients subissant une chirurgie en ambulatoire peut être potentiellement affecté par le type de technique anesthésique, la  gestion des liquides et le choix des agents anesthésiques. Cet examen met en évidence les meilleures pratiques péri opératoires dans la gestion de l’OSA.

RÉSULTATS RÉCENTS: Une méta-analyse récente a révélé que STOP-Bang (outil de stratification du risque péri opératoire) pourrait être utilisé pour les patients atteints d’AOS à haut risque (STOP-Bang ≥3) associés à un risque accru de complications postopératoires et les patients à durée d’hospitalisation prolongée par rapport au SAOS à faible risque (STOP-Bang 0-2), subissant des interventions chirurgicales non cardiaques.

Une relation bidirectionnelle existe entre OSA et voies respiratoires difficiles. Tous les deux peuvent être associés à une intubation ou à un difficile port de masque de ventilation ou les deux. Une méta-analyse récente a identifié l’OSA comme un facteur de risque important pour la dépression respiratoire induite par les opioïdes. Une relation dose-réponse a été établie entre la dose quotidienne en équivalent morphine et le décès ou événements proches de la mort chez des patients atteints de SAO subissant une intervention chirurgicale. Une surveillance postopératoire continue est recommandée pour les patients souffrant de SAO à haut risque et recevant des opioïdes.

Minimiser la dose de myo relaxant, la surveillance neuromusculaire et assurer l’inversion complète du blocage neuromusculaire avant l’extubation est essentielle pour les patients SAOS afin d’éviter les risques de complications postopératoires. Chaque fois que possible, l’anesthésie loco régionale avec analgésie multi modale peut être considérée comme une meilleure alternative à l’anesthésie générale chez les patients souffrant d’AOS.

SOMMAIRE: Les patients atteints de SAOS et de comorbidités associées présentent un défi pour les anesthésistes car ils présentent un risque élevé de complications péri opératoires. Il est important d’identifier les patients atteints de SAOS, dans le but de sensibiliser les opérateurs et atténuer les risques et améliorer les résultats.