Major ambulatory surgery for the treatment of breastcancer: Factors conditioning conversion to conventional hospitalization.

Medina Velázquez R(1), Jiménez Díaz L(2), FernándezCarrión J(2), Rosas Bermúde, C(2), MirallesCurto M(2), Acosta Mérida MA(2), Marchena Gómez J(2).

Cir Esp. 8 novembre 2018

INTRODUCTION: La chirurgie constitue la principale étape du traitement curatif du cancer du sein.  Son utilisation en milieu ambulatoire peut contribuer à une efficacité accrue en termes de soins, en offrant des avantages supplémentaires pour les patients. Dans cette étude, les auteurs  analysent les résultats obtenus avec cette méthode de traitement et identifient les facteurs liés à conversion en hospitalisation.

METHODES : Les résultats ont été analysés à partir des 206 chirurgies effectuées pour le cancer du sein en 2016, en utilisant trois méthodes différentes : la chirurgie ambulatoire, la nuit ambulatoire (23h)et hospitalisation conventionnelle. Le succès ambulatoire et les taux de conversion ont été calculés pour l’échantillon global et stratifiés,en distinguant les chirurgie conservatrice, mastectomie et chirurgie axillaire. Une analyse était effectuée pour identifier les facteurs impliqués dans la conversion.

RÉSULTATS: Pour l’échantillon global, le taux dechirurgie ambulatoire était de 61,2%, 16,5% conversions et un taux de réussite de 83,4%. Pour la chirurgie conservatrice, ambulatoire, les taux de réussite et de conversion étaient respectivement de 78,8%, 88,6 et 11,4%. Pour les mastectomies, le taux ambulatoire était de 28,6%, avec un succès de 62,9% et de 37,1% de conversions. Les 11 chirurgies axillaires ont été effectuées en chirurgie ambulatoire. Les facteurs associées à la conversion étaient la mastectomie vs la chirurgie conservatrice et la apparition de complications post opératoires.

 CONCLUSIONS: la chirurgie ambulatoire pour le traitement chirurgical du cancer du sein devrait être le modèle standard. Afin d’optimiser les résultats une sélection adéquate des patients et une analyse de la performance de la technique chirurgicale adoptée est requise.