Transanal endoscopic microsurgery as day surgery – a single-centre experience with 500 patients.

Brown CJ(1)(2), Gentles JQ(2), Phang TP(1)(2), Karimuddin AA(1)(2), Raval MJ(1)(2).

Colorectal Dis. 20 octobre 2018 :O310-O315

 

OBJECTIF: la microchirurgie endoscopique transanale (MET) est le traitement retenu régulièrement

pour les adénomes rectaux et le cancer rectal précoce. L’admission postopératoire à l’hôpital est réalisée en commun mais peut-être inutile. Notre objectif était d’analyser les prédicteurs et les résultats pour les patients MET ayant des sorties le jour même (MET-D) comparées à celles

qui ont été admis à l’hôpital (MET-A).

MÉTHODE: À l’Hôpital Saint-Paul (SPH), les données démographiques, chirurgicales, pathologiques et

les données de suivi ont été collectées de manière prospective depuis le démarrage de MET en 2007.

Les tendances des taux d’admission et de réadmission ont été analysées à l’aide des tests de tendance de Cochran-Armitage et des prédicteurs d’admission (régressions logistiques univariées et multivariées)

RÉSULTATS: Entre 2007 et 2016, 500 patients ont été traités par MET à SPH. Le taux global d’admission était de 29% (145/500), mais il est tombé à 19% au cours des 3 dernières années années d’étude (p <0,001). Le taux de réadmission était de 5,2% (n = 26/500) et n’a pas changé de manière significative au cours de la période d’étude (p = 0,30). Les raisons pour l’admission comprenaient les éléments suivants: discrétion / surveillance du chirurgien (35%), rétention (26%), hémorragie (10%), rupture de la cavité péritonéale (7%), infection (7%) et autres (15%). Les raisons les plus courantes de réadmission étaient les hémorragies (54%, n = 14), douleur (19%, n = 5) et infection (12%, n = 3). Les facteurs associés à une admission étaient les suivants: hauteur de la tumeur (OR 1,09, 1,02-1,17), temps opératoire prolongé (OR 1,25, 1,14-1,37), anomalie chirurgicale non suturée (OR 1,99, 1,22-3,25) et l’expérience du chirurgien (OR 4,62, 2,75-7,77).

CONCLUSION: La MET en ambulatoire est sûre et présente un faible risque de réadmission. Dans les centres avec une stratégie MET ambulatoire, les facteurs prédictifs de l’hospitalisation incluent les tumeurs proximales, le temps chirurgical prolongé et la prise en charge ouverte.

Article complet