Outpatient intravenous multimodal elastomeric pump with methadone in ambulatory surgery.

 

Gómez-López LSala-Blanch XGambús Cerrillo PLLópez Gutiérrez AAgustí Lasús M, Anglada Casas MT.

Rev Esp Anestesiol Reanim. 14 avril 2018.

 

L’analgésie en chirurgie ambulatoire  doit évoluer parallèlement à la complexité chirurgicale. Les auteurs ont conçu  une méthodologie afin d’essayer d’améliorer l’analgésie dans la chirurgie douloureuse en utilisant une pompe élastomère intraveineuse en intégrant l’utilisation de méthadone.

Il s’agit d’une étude observationnelle chez des patients  ASA I-II, ayant subi des actes chirurgicaux ambulatoires avec une douleur postopératoire modérée à sévère. L’analgésie a été administrée pendant 48 h par une pompe élastomérique multimodale intraveineuse (méthadone, tramadol, dexcétoprofène et ondansétron à faibles doses). L’échelle visuelle analogique (EVA) au repos et en mouvement a été évaluée à 24h et 48h. D’autres critères de jugement ont été analysés à 24h : échelle d’Andersen, test de Lattinen, analgésie de secours et effets secondaires .

73 patients ont été inclus avec  37% de chirurgie de la paroi abdominale, 30% d’hémorroïdectomie et 33% de chirurgie périnéale. Le score médian EVA au repos et en mouvement était 0 et 3 à 24h, et 0 et 2 à 48h. À 24 h, le score d’échelle d’Andersen était ≤ 1 chez  89% des patients et le test de Lattinen ≤ 6 chez 90% des patients. Une analgésie de  secours a été administrée chez 30% des patients. Deux patients avaient des vomissements à 24 et 48h. Des dysfonctions mineures du cathéter et de la pompe ont été observées chez 8% des patients.

L’analgésie multimodale avec méthadone intraveineuse administrée par pompe à domicile est efficace et sûre. Cependant, une surveillance est nécessaire pour diagnostiquer le dysfonctionnement des dispositifs.

 

Article complet