Pediatr Anesth, juin 2016

Puisqu’il est difficile de prévoir la survenue de complications chez les patients, les auteurs ont évalué de manière rétrospective, les facteurs de risques des réadmissions imprévues, après la chirurgie ambulatoire en pédiatrie. L’ensemble des patients pris en charge en ambulatoire et nécessitant une réadmission imprévue ont été inclus dans cette étude de 2005 à 2013. Celle-ci s’intéresse aux données démographiques, chirurgicales, médicales et aux événements peropératoires.

Les auteurs soulignent que l’incidence de la réadmission imprévue chez les enfants après une chirurgie ambulatoire est faible, et les facteurs de risques sont un âge inférieur à 2 ans, une durée opératoire supérieure à 2 heures, une fin d’intervention après 15 heure, ou encore la chirurgie dentaire, orthopédique ou ORL.