RAPPORT AUBERT : Vers une diminution de la part de T2A dans le financement des établissements et des médecins

Jean-Marc Aubert, a rendu un rapport de 50 pages, à la ministre de la santé et des solidarités Agnès Buzyn, qui s’étend sur les quatre prochaines années.

Ce rapport pose le principe d’un financement combiné qui intègre des nouveaux facteurs, et qui abaisse la part de la T2As.

Source – le quotidien du médecin

A la demande des acteurs de la santé, le président Emmanuel Macron avait milité en ce sens lors de la campagne présidentielle.

Ce rapport propose la limitation à 50 % du financement à l’activité ainsi que l’augmentation d’autres modalités de rémunération (forfaits, formes de dotations, parcours de soins, qualité). Ces mesures concerneraient également les généralistes, qui verraient le paiement à l’acte se réduire à 87 % de la rémunération.

L’innovation principale de ce rapport reste le paiement à la qualité et à la pertinence qui concernerait tous les acteurs, pour lequel un budget de 300 millions d’euros a été prévu dans la PLFSS 2019. Un système de malus destiné à pénaliser les « mauvais élèves » est prévu à compter de 2020.

Vous retrouverez l’article complet sur ICI

A note to our visitors

Ce site web a mis à jour sa politique de confidentialité en conformité avec les modifications apportées à la législation de l'Union européenne sur la protection des données, pour tous les membres à l'échelle mondiale. Nous avons également mis à jour notre Politique de confidentialité pour vous donner plus d'informations sur vos droits et responsabilités en ce qui concerne votre vie privée et vos renseignements personnels. Veuillez lire les mises à jour sur les cookies que nous utilisons et les informations que nous collectons sur notre site. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité mise à jour.

Vous pouvez vous inscrire pour recevoir la lettre d’information mensuelle de l’ORCA