Pertinence de l’usage d’anesthésique exclusivement par voie intraveineuse pour la chirurgie otolaryngologique en ambulatoire durant la pandémie du COVID-19

Pertinence de l’usage d’anesthésique exclusivement par voie intraveineuse pour la chirurgie otolaryngologique en ambulatoire durant la pandémie du COVID-19

Dans le contexte actuel de reprise progressive de l’activité chirurgicale, le double impératif de rattraper le retard accumulé dans les prises en charge des patients, tout en assurant sa sécurité ainsi que celle de l’équipe médicale, s’applique pleinement. Cela nécessite une adaptation des techniques de prise en charge dans un certain nombre de cas. Pour la chirurgie otolaryngologique en ambulatoire, cet article préconise de privilégier l’emploi d’une anesthésie par intraveineuse (propofol et rémifentanil), par rapport à celui d’une anesthésie par gaz volatil (ex : sevoflurane). Ce choix présente en effet le double avantage de réduire la toux du patiente et son temps de récupération en SSPI, ce qui permet d’augmenter le nombre de prises en charge tout en réduisant le risque de contamination.

Preferential use of total intravenous anesthesia in ambulatory otolaryngology surgery during the COVID-19 pandemic

Am J Otolaryngol. 2020 Jun 1

A note to our visitors

Ce site web a mis à jour sa politique de confidentialité en conformité avec les modifications apportées à la législation de l'Union européenne sur la protection des données, pour tous les membres à l'échelle mondiale. Nous avons également mis à jour notre Politique de confidentialité pour vous donner plus d'informations sur vos droits et responsabilités en ce qui concerne votre vie privée et vos renseignements personnels. Veuillez lire les mises à jour sur les cookies que nous utilisons et les informations que nous collectons sur notre site. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez notre politique de confidentialité mise à jour.

Vous pouvez vous inscrire pour recevoir la lettre d’information mensuelle de l’ORCA