Utilité des tests de laboratoire préopératoires de routine pour les patients à faible risque en chirurgie gynécologique ambulatoire

Cette vaste étude, a étudié 19 855 patients pris en charge pour une chirurgie gynécologique entre 2015 et 2018, en utilisant une base de données nationale réputée (programme national d’amélioration de la qualité chirurgicale (NSQIP) de l’American College of Surgeons).

Elle a révélé que malgré des lignes directrices factuelles mises à jour qui recommandent de ne pas appliquer cette pratique, des tests de laboratoire préopératoires continuent d’être effectués, pour la plupart des patients à faible risque subissant une chirurgie gynécologique ambulatoire.

Cette étude soutient également les lignes directrices actuelles, en ne démontrant aucune différence dans les résultats chirurgicaux entre les patients à faible risque qui ont reçu vs n’ont pas reçu de tests de laboratoire préopératoires.

Les pratiques de tests de laboratoire préopératoires pour les patients à faible risque subissant une chirurgie gynécologique ambulatoire ne suivent pas les lignes directrices actuelles fondées sur des preuves et doivent être réévaluées.

Utility of Routine Preoperative Laboratory Testing for Low-risk Patients in Ambulatory Gynecologic Surgery

J Minim Invasive Gynecol 2021 May;28(5):1033-1040.e1. doi: 10.1016/j.jmig 2021.01.001.Epub 2021 Jan 8.