Le terme « office surgery » ou « chirurgie hors bloc opératoire » ou « en cabinet », correspond à des actes chirurgicaux réalisés sous anesthésie locale en dehors des blocs opératoires mais avec un environnement permettant le respect des normes de sécurité.

Il a donc paru particulièrement pertinent au bureau de l’ORCA de vous proposer un webinaire sur cette thématique, le 3 décembre dernier :

PROGRAMME :

Animateurs : M. Julien GOTTSMANN, Dr Frédéric TEBOUL

Les différents types d’office surgery et les conditions de mise en place
Pr Henri-Jean PHILIPPE, ARS IDF

Exemples de leur place potentielle dans les disciplines chirurgicales : 

Dr Benoit GIGNOUX – Chirurgie Digestive, Centre Lyonnais de Chirurgie Digestive
 
  • En chirurgie orthopédique
    Pr Alexandre POIGNARD, Chirurgien orthopédiste et traumatologue, Clinique Geoffroy Saint Hilaire 
  • En chirurgie plastique
    Dr David MALADRY, Chirurgien plasticien, Paris
  • En chirurgie ophtalmologique
    Pr Bahram BODAGHI, Chirurgien ophtalmologue, Hôpital Pitié-Salpêtrière 
  • En chirurgie gynécologique
    Dr Vincent VILLEFRANQUE, Chef du Service de chir. gynécologie-obstétrique, Hôpital Simone Veil
  • En chirurgie maxillo-faciale
    Dr Patrick-Yves BLANCHARD, Chirurgie maxillo-faciale, stomatologie, chirurgie orale, Maisons-Laffitte
  • En chirurgie vasculaire
    Dr Maxime RAUX, Chef de service de chir. vasculaire, Hôpital Saint-Jospeph

Quel est le point de vue des usagers ?
Mme Catherine OLLIVET, Représentante des usagers 

Comment peut-on avancer pour en faire bénéficier  les patients, les équipes, les établissements et la CNAM ?
Mme Catherine OLLIVET, Représentante des usagers 

Discussion

Aux Etats-Unis, cette pratique représente 15-20% de la chirurgie ; elle concerne la chirurgie de la main, la chirurgie cutanée, certains actes en gynécologie, en ORL, en ophtalmologie, en chirurgie plastique, …

Elle permet un circuit plus simple et plus court permettant de réduire le délai de prise en charge chirurgicale, souvent moins stressant pour les patients, avec une reprise plus rapide de l’activité, une morbidité post-opératoire réduite voire inférieure à la prise en charge en ambulatoire et un moindre coût pour la société.

Pourtant en France, cette pratique reste confidentielle.

Quel est l’avis des usagers ?

Quel est l’avis des spécialistes ?

Nous avons tâché, via ce webinaire, d’apporter un certain nombre de réponses à ces questions

Vous pouvez également télécharger, ci-dessous, l’ensemble des supports de ce webinaire, pour chaque intervenant :

Meilleures salutations,

Le bureau de l’Observatoire Régional de Chirurgie Ambulatoire (ORCA)