La douleur et l’hémorragie sont les raisons les plus courantes pour l’utilisation des services d’urgence et l’admission à l’hôpital chez les adultes après une chirurgie ambulatoire: résultats d’une étude de cohorte basée sur la population

Les progrès de la prestation des soins de santé ont permis une augmentation du nombre d’interventions de chirurgie ambulatoire pratiquées au Canada. Malgré ces progrès, un certain nombre de patients retournent à l’hôpital après leur sortie. La raison de l’utilisation non planifiée des soins de santé après une chirurgie ambulatoire au Canada n’est pas bien comprise.

Cette étude de cohorte rétrospective, menée à l’aide de bases de données administratives anonymisées, présente les résultats chez 484 670 adultes ayant subi certaines interventions chirurgicales courantes au cours de la période d’étude (de 2014 à 2018) à Ontario Au Canada. Les résultats ont permis d’établir, sur cette population, les motifs les plus fréquents de réhospitalisations non programmées, ainsi que les catégories d’intervention chirurgicales les plus concernées.

Les résultats obtenus ont pour objectif d’aider les cliniciens à identifier et à intervenir auprès des patients à risque. En outre, ils aideront également les décideurs administratifs à estimer de manière plus précise l’impact de procédures ambulatoires spécifiques sur les ressources hospitalières, pour la planification et l’allocation des ressources

Pain and hemorrhage are the most common reasons for emergency department use and hospital admission in adults following ambulatory surgery: results of a population-based cohort study

Sawhneyet al. Perioperative Medicine (2020) 9:25