La loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 a introduit, en son article 51, un dispositif permettant d’expérimenter de nouvelles organisations en santé reposant sur des modes de financement inédits. Et ce, dès lors que ces nouvelles organisations contribuent à améliorer le parcours des patients, l’efficience du système de santé, l’accès aux soins ou encore la pertinence de la prescription des produits de santé.
C’est dans ce cadre que l’ARS IDF souhaite accompagner les établissements de santé sur trois actes afin de tester des parcours avant de présenter ces organisations sur le plan natioanl dans le cadre de l’Article 51.

Plus d’informations prochainement, inscrivez-vous à l’infolettre.