Persistently low inferior vena cava filter retrievalrates in a population-based cohort.

Mohapatra A(1), Liang NL(2), Chaer RA(2), Tzeng E(2).

J Vasc Surg Venous Lymphat Disord. 12 novembre 2018.

HISTORIQUE: Les modèles de pratique associés au placement du filtre de la veine cave inférieure (VCI) ont considérablement variés au cours de la dernière décennie. l’étude utilise une base de données administrative à l’échelle d’un état pour examiner les tendances en terme de récupération dans la population générale.

METHODES: Nous avons examiné les bases de données sur les patients opérés en conventionnel  et en ambulatoires en Floride de 2004 à 2014. La classification internationale des maladies, la neuvième révision des codes de diagnostic et de procédure ainsi que les codes de terminologie procédurale actuels ont été utilisés pour rechercher des patients opérés pour un placement de filtre de VCI en milieu hospitalier ou ambulatoire,
et chaque patient a été suivi longitudinalement. Toutes les indications et diagnostics ont été analysées pour les placements de filtres hospitaliers. Des modèles de régression logistique multivariés et uni variés ont été construits pour identifier les facteurs associés à des taux de récupération améliorés.

RÉSULTATS: Au cours de la période de 11 ans, 131 791placements de filtres IVC ont été effectués avec une augmentation de 50% de 2004 à 2010 et une baisse de 24% de 2010 à 2014. L’âge médian au placement du filtre était de 71 ans (intervalle interquartile, 57-81 ans). Le suivi moyen après la mise en place du filtre était de 17,3 ± 25,5 mois. Seulement 8637 filtres (6,6%) ont été récupérés. Le taux de récupération annuel a eu tendance à la hausse, de 3,4% en 2004 à 8,5% en 2013 (p <0,001). Le temps de conservation médian du filtre était de 96,5 jours (intervalle interquartile, 44-178 jours). Parmi les diagnostics associés au filtre; thromboembolie veineuse (75,9%), traumatismes (35,0%),hémorragie (29,9%), maladie maligne (29,4%) et accident vasculaire cérébral (5,1%). Les taux de récupération ont été plus élevés chez les patients plus jeunes (34,0% chez les patients de moins de 20 ans) et le plus bas chez les patients couverts par Medicare (2,5%). Dans un modèle de régression logistique multivariée, l’assurance-maladie a été associée à une diminution des taux de récupération (rapport de cotes, 0,33; 95% intervalle de confiance, 0,31-0,35; P <0,001) après ajustement pour l’âge et les facteurs de diagnostics associés. Les facteurs de risque les plus faibles comprenaient l’âge, la race blanche et les diagnostics thrombose veineuse profonde, embolie pulmonaire et maladie maligne. Un diagnostic de traumatisme était associé à une récupération améliorée. Pour approfondir la recherche sur Medicare, un modèle par score de propension a été créé pour mieux rendre compte de ce paramètre et dans ce modèle, Medicare demeurait un facteur de risque de récupération réduite du filtre (odds ratio, 0,43; intervalle de confiance à 95%, 0,40-0,46; P <0,001).

CONCLUSIONS: Les placements de filtres IVC, après une augmentation substantielle entre 2004 et 2010, sont en baisse depuis 2010. Le taux de récupération dans la population générale s’améliore régulièrement, mais continuent de prendre du retard par rapport à ceux décrits dans la littérature scientifique. L’augmentation de l’âge et l’assurance-maladie en tant que principal payeur sont les facteurs de risque les plus importants pour le problème de récupération du filtre. Des améliorations généralisées à l’échelle nationale sont nécessaires pour améliorer la pertinence des placements et améliorer les taux de récupération des filtres.