The epidemiology of autologous tissue grafting inprimary and revision rhinoplasty.

Lee LN(1)(2), Quatela O(1), Bhattacharyya N(2).

Laryngoscope. 8 novembre 2018

OBJECTIFS / HYPOTHÈSE: Déterminer la proportion des rhinoplasties nécessitant une source extra nasale de greffe, ainsi que l’âge et les tendances spécifiques au genre. Type d’étude: il s’agit d’une analyse transversale basée sur des données hospitalières en chirurgie ambulatoire, sur plusieurs états.

METHODES: Les interventions de rhinoplastie en ambulatoire ont été extraites des bases de données de chirurgie ambulatoire pour New York, le Kentucky, la Caroline du Nord, le Michigan, et la Floride, pour la période 2014-2015.

RÉSULTATS: Un total de 8 510 rhinoplasties ont pu être extraites (65,3% de femmes, moyenne âge = 35,6 ans) et 11,9% étaient des cas de reprise chirurgicales (intervalle de confiance à 95% [IC]: 11.2-12.6). Une greffe extra nasale autologue était nécessaire dans 12,7% de cas (5,3% auriculaire, IC 95%: 4% à 6,6%; 1,8% costal, IC95%: 1% -2,6%). Concernant les reprises, les cas étaient plus susceptibles de nécessiter une source secondaire de greffe (24,4%, IC 95%: 21,8% à 27,1% contre 11,1%, IC à 95%: 10,3% à 11,8%). Dans les cas des reprises, le greffon le plus commun était celui du cartilage auriculaire (14,4%, IC 95%:12,2% -16,6%), suivi du tissu costal (7,1%, IC 95%: 5,52% -8,69%). Seulement 1,1% des cas primaires ont nécessité du cartilage costal (IC 95%: 0,88% -1,36%) comparé à 7,1% des cas de reprises (IC 95%: 5,52% -8,69%). 4,1% des cas primaires ont nécessité une greffe de cartilage auriculaire (IC 95%: 3,67% -4,57%) contre 14,4% des cas de révision (IC à 95%:12,2% à 16,6%). Les patients qui avaient besoin d’une greffe étaient plus âgés. Plus d’hommes ont eu recours aux greffons autologues par rapport aux femmes (p = 0,047).

CONCLUSIONS: La greffe cartilagineuse ou osseuse est une technique chirurgicale essentielle  pour les rhinoplasties primaires et de reprise. Ceci est la première étude à analyser les pourcentages de greffes autologues spécifiques pour les cas primaires et de révision. Les tendances liées au sexe et à l’âge associées avec des sites de greffe spécifiques sont également identifiés. Ces données sont importantes pour améliorer le conseil préopératoire des patients et le consentement éclairé pour les rhinoplasties.

NIVEAU DE PREUVE: NA Laryngoscope, 2018.