Ambulatory Surgery Has Minimal Impact on Sleep Parameters: A Prospective Observational Trial.

 

Hudson AJWalter RJFlynn JSzpisjak DFOlsen CRodgers MCapaldi VF 2ndMcDuffie BLettieri CJ.

J Clin Sleep Med. 30 mars 2018.

 

La présence de l’apnée obstructive du sommeil (SAS) chez les patients en chirurgie ambulatoire provoque une préoccupation périopératoire significative et pour certaines équipes une contre-indication. Cependant, peu de données existent pour guider les décisions des cliniciens.

L’objectif de cette étude était de mesurer les changements dans les paramètres du sommeil périopératoire parmi une population prise en charge  en chirurgie ambulatoire.

Cette étude est une étude observationnelle prospective de patients ambulatoires subissant une chirurgie orthopédique des membres. Les patients ont effectué trois tests d’apnée du sommeil à domicile sans surveillance : la ligne de base avant la chirurgie, la première nuit après la chirurgie (N1) et la troisième nuit après la chirurgie (N3). Les équipes d’anesthésie et de chirurgie ont travaillé en double aveugle pour étudier la participation et les patients ayant reçu des soins périopératoires de routine.

Deux cent trois sujets ont été inscrits et 166 ont terminé le test de base de sommeil à la maison. Soixante-six (40,0%) avaient une SAS à l’inclusion, pour 35 patients, le diagnostic a été porté à cette occasion et 31 patients avaient un diagnostic antérieur de SAS. Parmi les patients avec SAS antérieur, 20 (64,5%) se sont conformées à la thérapie par pression positive continue. L’indice des événements respiratoires et le nadir de la SpO2 n’ont pas changé significativement après l’opération. Le pourcentage cumulé de la saturation en oxygène dans le temps <90% a significativement augmenté par rapport à la valeur initiale pour tous les patients, sauf pour ceux qui ont une SAS modérée à sévère.

La chirurgie ambulatoire a eu un effet minime sur les paramètres du sommeil et il n’y a pas eu d’augmentation des événements indésirables chez les patients ayant une SAS déjà traitée ou non traitée.

 

Article complet