Estimating the Direct Costs of Outpatient Opioid Prescriptions: A Retrospective Analysis of Data from the Rhode Island Prescription Drug Monitoring Program.

Aroke H1Buchanan A1Wen X1, Ragosta P2Koziol J2, Kogut S1.

 

J Manag Care Spec Pharm. Mars 2018.

 

La surutilisation et la mauvaise utilisation des opioïdes sont associées à une augmentation de la morbidité et de la mortalité et représentent un coût financier significatif pour les systèmes de santé. L’objectif de cette étude est d’estimer les dépenses à l’échelle de l’État du Rhode Island.liées pour la prescription des opioïdes .

Une étude transversale des opioïdes distribués dans les pharmacies grâce aux  données du Programme de surveillance des médicaments a été réalisée. L’échantillon de l’étude comprenait 651 227 ordonnances d’opioïdes délivrées à 197 062 patients entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2015. Le coût moyen, médian et total des opioïdes a été estimé en utilisant ordonnances et patients, comme unités d’analyse. Un modèle linéaire généralisé avec distribution gamma avec une fonction de lien d’identité, et séparément avec une fonction de liaison logarithmique, a été utilisé pour estimer les différences absolues et relatives du coût annuel moyen ajusté des prescriptions d’opioïdes par patient.

Les dépenses annuelles estimées pour les ordonnances d’opioïdes en 2015 dans le Rhode Island s’élevaient à 44 271 827 $. Les coûts moyens et médians d’une prescription d’opioïdes étaient de 67,98 $ (210,91 $ ÉT) et de 21,08 $ (quartile 1 au quartile 3 = 7,65 $ – 47,51 $), respectivement. Les ordonnances pour les produits opioïdes de marque représentaient 17 380 279,05 $, ce qui représentait environ 39,3% des dépenses totales, bien que seulement 6% de tous les opioïdes distribués étaient des médicaments de marque. En moyenne, les patients âgés de 45-54 ans et de 55-64 ans avaient des dépenses globales ajustées pour les opioïdes de 1,53 (IC à 95% = 1,49-1,57) et de 1,75 (IC de 95% = 1,71-1,80) plus élevées que les patients de 65 ans et plus vieux, respectivement. Pour chaque patient Medicaid et Medicare, les dépenses moyennes annuelles pour les prescriptions d’opioïdes étaient 1,19 (IC à 95% = 1,16-1,22) et 2,01 (IC à 95% = 1,96-2,06) fois plus élevé que les dépenses des patients ayant une assurance commerciale. Les dépenses annuelles en prescription d’opioïdes étaient de 2,01 (IC 95% = 1,98-2,04) et de 1,50 (IC95% = 1,45-1,55) plus élevées chez les patients ayant reçu au moins 1 stimulant benzodiazépinique ou sympathomimétique.                          Les dépenses totales moyennes pour les opioïdes d’ordonnance par patient ont augmenté avec la dose quotidienne moyenne: de 3 fois pour les patients utilisant 50-90 équivalent de morphine (MME) par jour à 22 fois pour ceux recevant 90 ou plus MME par jour par rapport à ceux recevant moins de 50 MME par jour.

Cette étude fournit la première estimation des coûts directs à l’échelle de l’État pour l’utilisation d’opioïdes sur ordonnance à l’aide de données PDMP et de repères de tarification standardisés. Le coût annuel total augmente avec l’âge jusqu’à 65 ans, avec une dose quotidienne moyenne et l’utilisation simultanée de benzodiazépines ou de stimulants. L’assurance supportait la majorité du coût de l’utilisation d’opioïdes sur ordonnance, mais le coût par patient était le plus élevé parmi les bénéficiaires de Medicare. En plus de réduire les méfaits associés à la surutilisation et à la mauvaise utilisation des opioïdes, des économies importantes  pourraient être réalisées en réduisant l’utilisation non pertinente d’opioïdes, en particulier chez les adultes d’âge moyen.

 

Article complet