Anesthesia for ambulatory surgery

Jeong Han Lee

Korean J Anesthesiol, Août 2017

 

L’auteur, anesthésiste coréen, rappelle les modalités et les contraintes de la prise en charge péri-opératoire en chirurgie ambulatoire. Dans cet article particulièrement complet, le rôle des anesthésistes, que ce soit avant, pendant ou après l’opération, fait l’objet d’une analyse précise.

En ce qui concerne les précautions à prendre pendant la période préopératoire, l’auteur détaille les critères sociaux, chirurgicaux et médicaux de sélection des patients, de même que les précautions à prendre pour certains types de populations (personnes âgées, personnes obèses, etc…).

En ce qui concerne les techniques d’anesthésie pendant l’opération elle-même, l’article passe en revue les modalités des différents types d’anesthésie (locale, générale…), avec, pour chaque méthode (bien entendue appropriée au type d’intervention), les produits utilisés, leurs avantages et risques respectifs, et revient sur certaines données controversées (comme les avantages et risques respectifs de l’anesthésie locale par rapport à l’anesthésie générale, etc…)

Enfin, la période post opératoire est également évoquée, avec notamment le traitement et la gestion de la douleur postopératoire (élément essentiel qui peut diminuer largement le nombre de réhospitalisations imprévues). L’efficacité, et les effets secondaires les plus fréquents des différentes méthodes pour combattre la douleur post opératoire sont décrites de manière exhasutive, ainsi que les mérites respectifs des outils de contrôle divers pour évaluer le rétablissement du patient après l’opération (notamment les différents « scores », anciens ou de création récente).

Cet article est donc, là aussi, particulièrement intéressant pour faire un point sur la situation de l’anesthésie, dans le cas de la chirurgie ambulatoire

Article complet