Sacco Casamassima MG, et al.
Pediatr Surg Int, avril 2016

Cette étude faite à partir d’un registre, a pour objet d’analyser la sécurité et l’efficacité de la cholécystectomie sous cœlioscopie, réalisée chez plus de 2000 enfants dont 995 en ambulatoire (48,5%). Les deux principales indications sont  les lithiases vésiculaires et les dyskinésies biliaires. Le taux de réadmission et de reprise chirurgicale (<1%) était identique dans les deux séries.

La morbidité à 30 jours était plus faible en cas de chirurgie pratiquée en ambulatoire 0,8% contre 2,5% en cas de chirurgie conventionnelle. Toutefois il ne s’agit pas d’un essai randomisé et les séries cas et témoins ne sont pas tout à fait comparables concernant la situation socio-économique, les indications, ASA, les comorbidités notamment les maladies hématologiques. Un des facteurs classiques de réadmission est identifié : la durée opératoire. En en cas de durée supérieure à 60 minutes, le risque de réadmission est multipliée par 4. Ceci signifie  que l’expertise du chirurgien est nécessaire d’où l’intérêt probable de l’entrainement sur simulateur.

En conclusion, dans une population bien identifiée avec des opérateurs entrainés, la cholécystectomie est réalisable en ambulatoire également chez les enfants.

Article complet